Vous êtes ici

Approches & Méthodes

Approche générale envers les participants aux formations

Les formations pour animateurs se déroulent selon les principes de l’éducation non-formelle. Les participants sont animés à participer activement, car ils apprennent en faisant leurs propres expériences.

L’animateur doit avoir des affinités pour l’animation et les jeux et il doit se sentir à l’aise dans son rôle.

L’échange entre les participants avec leurs différentes expériences est important. Lors des discussions, les participants sont appelés à raconter des situations vécues et des problèmes rencontrés, pour trouver une solution avec le groupe. Les contributions des participants ont une influence sur la « réussite » de la formation.

De même l’animateur doit être prêt à une réflexion critique sur son propre comportement et ses compétences. En se rendant compte de ses faiblesses et de ses limites, il évite de se surestimer et de présumer de ses forces.

Le candidat doit comprendre et accepter que l’«animateur parfait» n’existe pas. Lors de chaque formation et activité pratique avec des enfants, un animateur acquiert de nouvelles connaissances.

Les réactions et le « feedback » des candidats lors des formations sont importants. L’évaluation de la formation permet aux formateurs d’améliorer constamment les méthodes et le contenu de leurs formations et de mieux s’adapter aux besoins des animateurs.

Attentes envers les animateurs

Les attentes des organisateurs d’activités pour enfants et jeunes vis-à-vis des animateurs ne sont pas les mêmes pour chaque structure. En effet, chaque organisation a ses propres objectifs, méthodes et types d’activité.

Cependant on peut affirmer que d’une manière générale les animateurs sont responsables pour l’encadrement, l’organisation et le déroulement des activités.

Ceci implique que les animateurs :

  • organisent les activités en respectant la philosophie, les concepts éducatifs et les consignes de sécurité prévues par l’organisateur ;
  • veillent au bon déroulement des activités ;
  • créent une bonne ambiance et suscitent la participation de chacun aux activités ;
  • veillent au bien-être des participants ;
  • veillent à l’application des règlements et au respect des lieux ;
  • adoptent un comportement à l’image des valeurs de l’organisation pour laquelle ils se sont engagés.

De ces responsabilités découle un certain nombre d’impératifs auxquels l’animateur doit faire face et qu’il doit garder à l’esprit, afin de donner à son action toute sa signification et toute son efficacité.

Par conséquent il doit :

  • connaître :
    • les valeurs, méthodes et pratiques de l’organisation;
    • les objectifs de l’activité ;
    • les moyens mis à sa disposition par l’organisation;
    • les consignes pratiques de l’organisation ;
  • avoir acquis un certain nombre de techniques d’animation d’un groupe ;
  • se comporter de manière adaptée.

On parle du « savoir », du « savoir-faire » et du «savoir-être » des animateurs.

Les méthodes appliquées lors des formations

Les méthodes appliquées sont celles favorisées par l’éducation non-formelle 

  • volontariat
  • ouverture (méthodes et objectifs; chacun peut participer)
  • centré sur l'apprenant
  • apprentissage par la pratique (learning by doing)
  • apprentissage centré sur le processus (la formation n'est pas soumise à une pression de temps et il n'existe pas de curriculum détaillé)
  • participation (les jeunes sont animés à participer activement et les décisions sont prises de pair avec les enfants et jeunes, dans la mesure du possible)
  • apprentissage coopératif (les jeunes apprennent ensemble, mais aussi l'un de l'autre)

En résumé, il s’agit d’inciter les stagiaires :

  • à faire des expériences personnelles en les mettant dans des situations proches à la réalité à travers des exercices et des jeux (méthodes actives, apprentissage orienté sur le processus et centré sur l’apprenant) ;
  • à encourager les techniques et méthodes qui incitent à la critique, à une participation active et à l’approche de points de vue différents (apprentissage coopératif, participation).

Il en découle une série de principes directeurs pour les formation :

  • Concertation : L’évaluation et l’adaptation des contenus se font avec les participants d’une session de formation.
  • Adaptation : Les matières, les méthodes et les moyens sont toujours adaptés aux attentes et besoins du groupe pour lequel se réalise la formation.
  • Autonomie : Les formations amènent les participants à la maîtrise des contenus et des méthodes.
  • Opérationnalité : Les formations envisagent la nécessité d’outils opérationnels et de pistes concrètes d’action.

 

A propos

L’espace animateur regroupe les pages et documents de référence pour le travail d’animateur de loisirs.

Contact

Service National de la Jeunesse
"Espace animateur"
138 boulevard de la Pétrusse
L-2330 Luxembourg

Tél: +352 247 86465
Fax: +352 46 41 86
E-mail: info@snj.lu

Où nous trouver