Vous êtes ici

Congé-jeunesse

Le but du congé-jeunesse est de soutenir le développement d'activités en faveur des jeunes au niveau local, régional et national. L’octroi du congé-jeunesse doit permettre la participation des jeunes à des stages, journées ou semaines d'études, cours, sessions, rencontres ou camps et colonies à l'intérieur du pays et à l'étranger.

Sont éligibles pour l'obtention du congé-jeunesse, les activités mentionnées ci-dessous (voir critères d’éligibilités) :

  • la formation et le perfectionnement d'animateurs de jeunesse ;
  • la formation et le perfectionnement de cadres de mouvements de jeunesse ou d'associations culturelles et sportives pour autant que les activités de formation et de perfectionnement visent essentiellement les jeunes ;
  • l’organisation et l’encadrement de stages de formation ou d'activités éducatives pour jeunes.

Toute personne exerçant une activité professionnelle soit dans le secteur public, soit dans le secteur privé sur un lieu de travail situé sur le territoire luxembourgeois et tous les travailleurs indépendants et les personnes exerçant une profession libérale, sous condition qu’ils soient affiliés depuis deux ans au moins à la sécurité sociale, ont le droit de bénéficier de 60 jours de congé-jeunesse au cours de leur carrière professionnelle. Nul ne peut bénéficier d’un congé-jeunesse de plus de vingt jours par période de deux ans. Chaque fraction doit comporter au moins deux jours, sauf s’il s’agit d’une série cohérente de cours dont chacun dure une journée seulement.

Si le demandeur n’est pas titulaire d’un brevet d’aide-animateur ou d’animateur ou ne dispose pas d’une qualification équivalente, il ne peut prétendre qu’à un nombre de jours de congé-jeunesse correspondant à deux tiers du nombre de jours investis dans le travail avec les jeunes.

Le nombre maximal des demandeurs pouvant prétendre au congé-jeunesse par activité organisée est obtenu en divisant le nombre de participants par cinq.

Les bénéficiaires du congé-jeunesse touchent pour chaque journée de congé une indemnité compensatoire égale au salaire journalier moyen tel que défini par l’article L. 233-14, sans qu’elle ne puisse dépasser le quadruple du salaire social minimum pour travailleurs non qualifiés. L’employeur avance cette indemnité laquelle lui sera remboursée par l’Etat sur présentation de la demande de remboursement.

Les demandes en vue de l'obtention d'un congé-jeunesse sont gérées par le Service National de la Jeunesse.

Veuillez toujours utiliser les formulaires les plus récents. Les demandes incomplètes sont retournées au demandeur.


Contact

Philip Urhausen
Tél. : (+352) 247-86451
E-mail : philip.urhausen[at]snj.lu

A propos

L’espace animateur regroupe les pages et documents de référence pour le travail d’animateur de loisirs.

Contact

Service National de la Jeunesse
"Espace animateur"
Annexe"Forum Geesseknäppchen"
40, boulevard Pierre Dupong
L-1430 Luxembourg

Tél: +352 247 86464
Fax: +352 26203048
E-mail: inscription@snj.lu